Skip to Main content Skip to Navigation
Administrative Reports

Institut Charles Sadron : rapport d'activité (mai 1988 - mai 1990)

Résumé : L'organisation du laboratoire en 5 groupes de recherches est maintenant vieille de 3 ans. Le regroupement des équipes avait pour but d'assurer une meilleure cohérence scientifique et une meilleure gestion des moyens. Il s'est plutôt organisé autour de pôles de compétences ou de techniques qu'autour de projets multidisciplinaires. C'est dire, et je m'en réjouis, qu'il existe de nombreuses collaborations entre les groupes. Mais leur premier objectif est de faire émerger les thèmes autour desquels s'organise notre activité et les problèmes sur lesquels peuvent se concentrer nos efforts et nos moyens. Il suppose une meilleure circulation de l'information scientifique au sein des groupes et entre les groupes, pour convaincre qu'un effort collectif n'est pas incompatible avec le désir légitime des chercheurs de se voir reconnaître un champ d'initiatives et de compétences sur lequel ils puissent bâtir une réputation et une carrière. Les progrès qui ont pu être faits dans cette direction sont largement dus aux responsables de groupes. Ils ont accepté de s'investir dans une tâche difficile, avec des moyens faibles et des pouvoirs incertains. Je remercie J. Brossas, J.C. Galin, B. Lotz, C. Picot et R. Varoqui pour la tâche qu'ils ont accomplie et dont on pourra, j'espère, commencer à juger les résultats à la lecture de ce rapport. Celui-ci ne couvre plus les activités du Groupe des Matériaux Organiques, qui fait maintenant partie de l'Unité Mixte Institut de Physique et Chimie des Matériaux de Strasbourg (IPCMS). Le transfert dans ses locaux est prévu pour l'année 1992. On trouvera, en tête de ce rapport, l'intitulé des groupes et des thèmes. Ils sont identiques à ceux d'il y a deux ans. Cette stabilité apparente, et normale sur une courte période, masque cependant d'assez nettes évolutions. Nous avons cherché à les faire apparaître dans le texte en insistant sur certaines opérations de recherches par le moyen d'encadrés. Certains travaux n'étant pratiquement signalés que par une référence bibliographique, nous n'avons pas détaillé les participants à chaque opération, mais fait figurer pour chaque thème, l'ensemble des chercheurs permanents y ayant participé. La liste des articles publiés d'avril 1988 à avril 1990, répertoriée de 2451 à 2726 figure en fin de ce document et une liste d'articles soumis ou à paraître, répertoriée dans le texte de (a) à (z) figure en fin du rapport de chaque groupe. Un index des publications par chercheur permanent figure également en fin de document. Elle permet de cerner, si nécessaire, les contributions individuelles. Parmi les évolutions d'ensemble, on soulignera : - une tendance marquée à déborder l'aspect moléculaire pour s'intéresser plus largement à l'élaboration, la structure et les propriétés des phases condensées. Cette évolution se traduit en particulier en chimie par une plus grande préoccupation pour l'élaboration en phase condensée et les propriétés en masse des matériaux (polymérisation en masse du méthacrylate pour fibres optiques, polymères zwittérioniques, polymères conducteurs ioniques...). Les chercheurs ayant démarré l'activité de synthèse de polymères cristaux liquides ont finalement estimé qu'ils trouveraient mieux à l'ICS qu'à l'IPCMS les techniques et l'environnement nécessaires au développement de cette activité. Elle fera donc l'objet d'une collaboration avec l'IPCMS dans le domaine de l'optique non linéaire, mais pourra trouver d'autres applications à LICES dans le domaine des matériaux ; - un regroupement d'efforts autour de la caractérisation de l'étude et des propriétés des systèmes finement hétérophasés, qu'il s'agisse de copolymères séquencés, de mélanges incompatibles, de coexistence de phases dans les systèmes semi-cristallins, pour ce qui concerne les polymères en masse, mais également de l'effet de séquences hydrophobes sur les propriétés rhéologiques de polymères hydrophiles ou sur les propriétés micellaires de polysavons. Le thème "mélanges de polymères" n'apparaît pas explicitement. Il est pourtant l'objet d'études dans la quasi-totalité des groupes : synthèse de copolymères séquencés utilisables comme tiers corps, stabilisation d'états de dispersion au cours de mise en oeuvre réactive, détermination de la tension interfaciale entre polymères fondus en présence ou non de tiers corps et propriétés rhéologiques des mélanges, caractérisation des morphologies par analyse d'images, fracture dans les mélanges de polymères ; - la aise en place de l'équipe de théoriciens dont l'activité concerne aussi bien les systèmes polymères que les systèmes amphiphiles. L'affichage de nouveaux thèmes est en partie lié aux moyens dont " nous disposons pour acquérir ou réaliser de nouveaux appareillages. La situation dans ce domaine n'est pas bonne, qu'il s'agisse des crédits, ou de la perte de techniciens non remplacés à la suite de départs à la retraite ou de cessation progressive d'activité. Si le laboratoire a pu acquérir au cours des deux dernières années quelques équipements nouveaux tels que : - un serveur informatique permettant la mise en réseau du laboratoire à la suite de l'affectation d'un IR informaticien et d'un bel effort de l'atelier d'électronique . - un équipement de RPE pulsé (auquel les crédits CNRS n'auront finalement contribué que pour 25 %) - des compléments d'équipements rhéologiques et mécaniques couvrant maintenant l'ensemble de nos besoins - un équipement de spectroscopie diélectrique - un nouveau corrélateur et un appareil d'électrophorèse, étendant les possibilités d'utilisation de la diffusion quasi élastique de la lumière, cet effort reste insuffisant face aux besoins et n'est réalisé qu'au détriment des crédits de renouvellement des équipements courants et des crédits de fonctionnement que la plupart des équipes doivent trouver dans des contrats industriels, indispensables à l'accueil des thésards et dont nous nous efforçons qu'ils contribuent au renouvellement de nos problématiques. On trouvera dans la section valorisation des indication sur nos collaborations industrielles. La diminution du nombre de mécaniciens est responsable de nombreux blocages ou retards dans les expériences. Mais les problèmes posés par la perte d'un grand nombre de techniciens ne les concernent pas exclusivement. La pyramide des âges du laboratoire rend inquiétante l'absence d'anticipation dans le remplacement des ITA partis ou proches du départ à la retraite : le laboratoire pourra-t-il fonctionner sans photographe, sans bibliothécaire ? Disposerons-nous des crédits nécessaires à un entretien régulier du laboratoire (peinture, sols, 1 sanitaires...), l'équipe réduite qui en est chargée faisant déjà difficilement face aux urgences ? Une certaine qualité des locaux ne favorise-t-elle pas l'activité scientifique et l'image de marque du laboratoire, en particulier auprès de nos collègues étrangers et de nos partenaires industriels ? Les collaborations au sein de GRECO et Groupes de Recherche, les contrats européens de type Science ou Brite Euram, les conférences invitées de chercheurs du laboratoire dans les congrès internationaux et les laboratoires français et étrangers, les séminaires donnés à l'ICS, constituent à côté des publications, un indice de la qualité et de la compétitivité des recherches poursuivies au laboratoire. Elles figurent dans les rapports individuels des chercheurs à la Commission 17 du CNRS. Nous avons renoncé à en faire, dans ce rapport à 2 ans, une liste exhaustive. On en trouvera néanmoins quelques éléments à la fin de ce rapport. La formation des étudiants, dont le nombre est en partie gage de la vitalité du laboratoire, constitue l'un des résultats de la recherche. Le laboratoire est de plus en plus sollicité pour accueillir des étudiants au cours de leur scolarité et indépendamment de la préparation d'une thèse : stagiaires de 1ère et 2ème année de l'EAHP et de 3ème année de la filière Plasturgie ENSAIS-EAHP (dont les travaux pour l'essentiel ne figurent pas dans les activités de l'ICS), stagiaires de maîtrises ou de magistères mis de plus en plus en contact avec la recherche en 4ème année d'études universitaires. Leur accueil sert souvent à attirer de bons étudiants vers la physique et la chimie des polymères. Mais il pèse de plus en plus lourd dans l'activité de certains chercheurs. On en trouvera la trace dans la section formation de ce rapport. Centré sur les problèmes et les résultats scientifiques, il reflète ainsi également les autres facettes de notre activité et en particulier la place qu'occupe le laboratoire à l'échelle universitaire régionale et nationale.
Document type :
Administrative Reports
Complete list of metadatas

Cited literature [464 references]  Display  Hide  Download

https://hal-lara.archives-ouvertes.fr/hal-02380659
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Tuesday, November 26, 2019 - 12:40:52 PM
Last modification on : Thursday, May 7, 2020 - 1:39:27 AM

File

ICS-RA__1988-1990.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02380659, version 1

Collections

Citation

-- Institut Charles Sadron. Institut Charles Sadron : rapport d'activité (mai 1988 - mai 1990). 1990. ⟨hal-02380659⟩

Share

Metrics

Record views

10

Files downloads

122