Exemple : le nouvel axe structurant du Pays Noir - l'Angleterre. Conception intégrée des infrastructures routières en milieu urbain

Résumé : A la fin des années 80 en Angleterre, dans le cadre de la politique de régénération urbaine du gouvernement Thatcher, douze sociétés privées de développement ont été créées dans le but d'engager un processus de redynamisation économique, sociale et environnementales sur certains secteurs en déclin . C'est ainsi que la BCDC (Black Country Development Corporation), société de développement du Pays Noir, est instaurée, en vue d'organiser la régénération urbaine d'une zone subissant la crise de plein fouet du fait de son passé à l'activité exclusivement industrielle . Cette zone d'une superficie de 26 km2, s'étend sur le territoire de 3 collectivités locales, elle est constituée de vastes terrains abandonnés et très fortement pollués suite à l'exploitation des richesses minières et à l'industrie manufacturière qui avaient contribué au développement de cette région jusqu'à la moitié des années 1970. Pour l'exercice de sa mission, la BCDC a travaillé avec les autorités locales concernées qui n'exerçait plus leurs responsabilités habituelles dans la construction de cette infrastructure . La BCDC avait néanmoins une obligation de consultation des collectivités qui devaient donner leur avis sur les demandes de mise en oeuvre des plans d'aménagement de la zone . Toutefois la BCDC avait la possibilité de passer outre cet avis, ce qui arriva de manière exceptionnelle . Ce transfert de compétences s'est également concrétisé dans l'attribution d'un appel d'offre remporté par une des communes qui fut ainsi consultante attitrée de la BCDC pour la conception de la route. Une étude de faisabilité commandée pour identifier les facteurs qui venaient entraver la croissance et le développement de la zone révèle un manque d'infrastructures locales de base et d'accès routiers malgré la présence des échangeurs des autoroutes M5 et M6 . L'objectif principal de la BCDC est donc la création d'une route devant permettre la requalification et l'aménagement des terrains désaffectés pour encourager leurs reconversions. L'ensemble de la zone à développer a été divisé en 6 tronçons réhabilités progressivement chacun de manière globale . Une fois réhabilité le tronçon pouvait être mis en vente et les recettes réinvesties dans le suivant . Au final 200 ha de terrains à développer ont été rendus accessibles par la construction d'une infrastructure à niveau de 10,5 km . Aujourd'hui des industries, commerces, bureaux, logements et activités de loisirs se sont implantés, générant ainsi des emplois tant attendus . Cependant la logique économique de revente la plus rapide possible des terrains aménagés n'a pas permis de prendre en compte les exigences d'une planification urbaine satisfaisante . Néanmoins cette collaboration public-privé a permis d'atteindre l'objectif initial de revitalisation du Pays-Noir dans les délais prévus
Complete list of metadatas

Cited literature [12 references]  Display  Hide  Download

https://hal-lara.archives-ouvertes.fr/hal-02164742
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Tuesday, June 25, 2019 - 12:44:15 PM
Last modification on : Wednesday, June 26, 2019 - 1:32:35 AM

File

CERTU_RE_05_12_6.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02164742, version 1

Collections

Citation

Sylvain Petitet, Noha Nasser. Exemple : le nouvel axe structurant du Pays Noir - l'Angleterre. Conception intégrée des infrastructures routières en milieu urbain. [Rapport de recherche] Centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques (CERTU). 2004, 72 p., cartes, photos en couleur, 20 références bibliographiques. ⟨hal-02164742⟩

Share

Metrics

Record views

22

Files downloads

6