Rapport d'activité CRPE pour l'année universitaire 1975-1976

Résumé : Le "Centre de Recherches en Physique de l'Environnement terrestre et planétaire"(C.R.P.E.)" est un laboratoire commun au C.N.R.S. pour lequel il a un statut de laboratoire propre et au C.N.E.T. pour lequel il est un groupement. Le C.R.P.E. comprend deux départements géographiquement distants de 100 km, l'un en région parisienne, l'autre à Orléans. Le département "Etudes par Télédétection de l'Environnement "(E.T.E.)" (100 agents) est situé dans les locaux du C.N.E.T. à Issy les Moulineaux. La symbiose avec un organisme d'une haute technicité explique que l'essentiel des recherches effectuées à E.T.E. utilise de gros investissements techniques : il s'agit tout d'abord d'équipements au sol, tels que les stations fixes du sondeur ionosphérique à diffusion incohérente ou les stations mobiles du radar météorologique à effet Doppler, du sodar (radar en ondes acoustiques) pour l'étude de la couche limite planétaire, du radar décamétrique qui utilise les trainées ionisées météoriques comme traceur de la dynamique de la haute mésosphère ; il s'agit également d'équipements embarqués pour l'étude de la magnétosphère à bord des satellites GEOS et ISEE. Les activités scientifiques sont réparties de façon à peu près égale entre trois domaines : la magnétosphère, la haute atmosphère (neutre et ionisée) et l'atmosphère dense (siège des phénomènes météorologiques). Ce dernier thème d'étude ne date que de quelques années, il est actuellement en cours de développement aux dépens des sujets thermosphériques et ionosphériques. L'activité magnétosphérique bat actuellement son plein avec le lancement prévu pour l'année prochaine des satellites GEOS et ISEE qui constituent le coeur de "l'International Magnetospheric Study 'XI.M.S. )" . Elle devrait évoluer à long terme vers l'étude,d'une part de la magnétosphère des autres planètes,et d'autre part des phénomènes des hautes latitudes dans le cadre du programme européen EISCAT de sondage par diffusion incohérente en Scandinavie du nord. Ce dernier devrait également constituer le prolongement des études ionosphériques actuelles. La répartition par équipes du personnel E.T.E. est fournie page 93. Le département "Physique et Chimie de l'Environnement" (P.C.E.) (70 agents) est situé à Orléans, dans l'ensemble des laboratoires C.N.R.S. de La Source. Cet entourage a amené le département P.C.E. à conduire certaines activités dont l'intérêt géophysique n'est qu'indirect mais qui s'insèrent harmonieusement dans le contexte intellectuel du campus d'Orléans La Source. On peut classer dans cette catégorie, d'une part les expériences de physico-chimie qui permettent d'étudier, au labora- toire, la cinétique chimique des ions mésosphériques et la formation des molécules inter-stellaires complexes et d'autre part les expériences sur le potentiel de surface des matériaux qui, répondant initialement à la nécessité d'améliorer les mesures de température électronique ionosphérique par sondes de Langmuir, débouchent aujourd'hui sur une contribution à l'étude de la pollution des contacts de relais téléphoniques. Ces activités sont menées en collaboration étroite avec des professeurs de l'Université d'Orléans. Une partie essentielle du programme de P.C.E. a toujours été la mise au point de méthodes de diagnostic des plasmas spatiaux par leur influence sur la propagation d'ondes électromagnétiques, entre deux paires de capteurs en particulier. On perçoit une petite évolution de ce thème pour lequel des études géophysiques, concernant en particulier l'ionosphère des hautes latitudes, se développent aux dépens des études méthodologiques : participation, dans le cadre de l'I.M.S., à des tirs de fusée depuis la base de Kiruna (Suède) ou celle de l'Ile de Heyss (U.R.S.S.), part importante prise dans la réalisation du satellite franco-soviétique ARCAD 3. Enfin, il faut mentionner la présence d'un groupe théorique actif ayant ses propres centres d'intérêt mais dont les conseils sont très précieux pour les autres groupes de P.C.E. ainsi d'ailleurs que pour certains chercheurs d'organismes voisins sur le campus, comme le B.R.G.M. La répartition par équipes du personnel de P.C.E. est fournie page 95. Le présent document consitute le rapport d'activité du C.R.P.E. pour l'année universitaire 1975-76. Il comporte deux chapitres, l'un concernant les activités du Département "Etudes par Télédétection de l'Environnement", l'autre celles du Département "Physique et Chimie de l'Environnement". Les activités sont regroupées par thème scientifique. Toutefois, certaines opérations techniques importantes, effectuées au profit de plusieurs équipes scientifiques, sont présentées séparément.
Document type :
Administrative Reports
Complete list of metadatas

https://hal-lara.archives-ouvertes.fr/hal-02192081
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Tuesday, July 23, 2019 - 5:06:05 PM
Last modification on : Wednesday, July 24, 2019 - 1:14:40 AM

File

RP_182-13.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02192081, version 1

Collections

Citation

- Centre de Recherches En Physique de l'Environnement Terrestre Et Planétaire. Rapport d'activité CRPE pour l'année universitaire 1975-1976. Note Technique CRPE n°33. 1976. ⟨hal-02192081⟩

Share

Metrics

Record views

3

Files downloads

2