Vulnérabilité des réseaux urbains et gestion de crise : exemple de l'inondation de mars 2001 à Lyon et Mâcon

Résumé : Les réseaux publics (électricité, télécommunications, eau potable, voirie,…) sont fortement vulnérables aux inondations et font partie intégrante de la gestion de crise. Une enquête menée à la suite de la crue de mars 2001 auprès de nombreux gestionnaires de réseaux sur Lyon et Mâcon, permet d’appréhender les effets directs et indirects, les moyens de substitution, le coût des réparations et/ou de la prévention et leur retour d’expérience.Les résultats de l’enquête sont présentés sous forme de fiches par réseau et par lieu. Chacune montre la façon dont les gestionnaires de réseaux prennent en compte l’aléa inondation, remédient aux désordres, ou accompagnent la crise par une gestion pragmatique.La synthèse des fiches met en évidence que la gestion des réseaux passe par une bonne organisation de la gestion de crise et que les situations sont inégales entre les types de réseaux et les secteurs géographiques auxquels ils se rattachent.
Document type :
Reports
Complete list of metadatas

Cited literature [21 references]  Display  Hide  Download

https://hal-lara.archives-ouvertes.fr/hal-02161977
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, June 21, 2019 - 12:06:13 PM
Last modification on : Saturday, June 22, 2019 - 1:30:12 AM

File

40654CO.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02161977, version 1

Collections

Citation

Didier Felts, Francis Dégardin, Sylvie Vigneron. Vulnérabilité des réseaux urbains et gestion de crise : exemple de l'inondation de mars 2001 à Lyon et Mâcon. [Rapport de recherche] Centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques (CERTU). 2002, 78 p., figures, tableaux, 9 références bibliographiques. ⟨hal-02161977⟩

Share

Metrics

Record views

23

Files downloads

15