Blain (44), Les deux tours de l'angle sud-est du château de Blain - LARA - Libre accès aux rapports scientifiques et techniques Accéder directement au contenu
Rapport (Rapport De Recherche) Année : 2024

Blain (44), Les deux tours de l'angle sud-est du château de Blain

Résumé

L’intervention archéologique préventive réalisée au château de Blain en 2019 a concerné l’ensemble de l’angle sud-est ainsi qu’une partie du fossé encadrant le pont d’accès du château. Elle a été menée dans le cadre de la restauration de la tour d’artillerie sud-est menée par la ville de Blain. Elle a été menée en trois étapes distinctes entre avril et septembre 2019 : fouille et étude du bâti de la tour d’artillerie, étude du bâti de la tour de la Prison et fouille des abords du pont d’accès. L’opération a conduit à mettre au jour quatre phases d’occupation de ce secteur s’échelonnant entre le dernier tiers du XIVe siècle et l’époque contemporaine. La plus ancienne concerne la construction de la tour de la Prison, ancienne tour d’angle de la résidence seigneuriale médiévale. L’étude des élévations de cet édifice a permis de retrouver la grande majorité de ses dispositifs d’origine (éléments de circulation et de confort), relativement peu impactés par les occupations postérieures. Cette tour est attribuable à Olivier V de Clisson, lequel a commandité un nouveau château à Blain donnant à cette résidence aristocratique la morphologie qu’on lui connait encore aujourd’hui. Elle aurait été édifiée entre 1364 et 1392. Dans un second temps, l’angle sud-est du château est fortement modifié par la mise en place de puissantes fortifications sous Jean II de Rohan : fossés et courtine orientale élargis, construction d’une puissante tour d’artillerie. La tour médiévale est conservée lors de ces travaux pour permettre la circulation dans le nouvel ouvrage défensif. Disposant de maçonneries de plus de 6 m d’épaisseur, cette nouvelle tour fait partie d’un programme plus vaste visant à adapter le château à l’artillerie à poudre. La résidence devient alors secondaire dans le secteur étudié au détriment de la défense. Ce programme de fortification a certainement été mis en place entre 1484 et 1516. Il s’insère dans un mouvement de fortification régional qui touche plusieurs sites castraux bretons dans un contexte politique tendu avec le royaume de France. Ainsi, plusieurs tours à canon se rapprochant de celles de Blain sont édifiées dans le duché (Pontivy, la Roche-Maurice, Nantes…). Ensuite, au cours de la période moderne, l’angle sud-est change encore une fois de fonction : les dispositifs de confort et de circulation sont peu à peu abandonnés ou rendus inutilisables. Des mentions écrites et des données archéologiques démontrent que ce secteur du château a servi de lieu de détention au début de la période moderne. Concomitamment ou peu de temps après, la base de la tour d’artillerie sert de dépotoir à partir de la fin du XVIe siècle comme en témoignent plusieurs niveaux très riches en mobiliers archéologiques. Elle est peu à peu comblée jusqu’aux années 1780 où des travaux de démolition de sa partie supérieure ont sécurisé l’ouvrage. La tour de la Prison tombe peu à peu en ruine au cours de cette phase. Elle sert encore de prison lors des troubles révolutionnaires, mais certains niveaux semblent alors déjà impraticables. Enfin, au cours des XIXe et XXe siècle, la partie supérieure de la tour d’artillerie devient un lieu d’agrément : un parapet et des aménagements maçonnés sont mis en place sur son arase. La tour de la Prison est totalement sécurisée (condamnation des derniers accès aux niveaux supérieurs). Au début du XXe siècle, des travaux de consolidation sont menés sur le parement de la tour d’artillerie, mais il faut attendre la fin du XXe siècle pour que des travaux d’ampleur soient réalisés sur ce secteur : restauration de la couverture de la tour de la Prison et mise en place d’étaiements sur la partie haute de la tour d’artillerie.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04625493 , version 1 (26-06-2024)

Licence

Copyright (Tous droits réservés)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04625493 , version 1

Citer

Fabien Briand, Agathe Gaucher, Adrien Dubois, Magali Gary, Emilie Merveilleux, et al.. Blain (44), Les deux tours de l'angle sud-est du château de Blain : Rapport Final d'Opération d'Archéologie Préventive. Archeodunum. 2024. ⟨hal-04625493⟩
0 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More