Prévalence de troubles musculo-squelettiques en France, dans la population générale et dans la population des actifs occupés selon la catégorie socioprofessionnelle et le secteur d’activité. - LARA - Libre accès aux rapports scientifiques et techniques Accéder directement au contenu
Rapport Année : 2024

Prevalence of musculoskeletal disorders in France, in the general population and in the population of employed workers according to socio-professional category and sector of activity

Prévalence de troubles musculo-squelettiques en France, dans la population générale et dans la population des actifs occupés selon la catégorie socioprofessionnelle et le secteur d’activité.

Résumé

Introduction – Musculoskeletal disorders (MSDs) represent the leading cause of work-related morbidity both in France and at European and worldwide level. Objective – The aim of the study is to estimate the prevalence of these disorders at a national level, in the general population, in the occupied labour force and by industry, using the data of the Health Barometer of the national public health agency, Santé publique France and to target priority industries for the implementation of prevention activities. Methods – The Barometer of Santé publique France is a telephone survey with random sampling, focused on the health behaviors and attitudes of people residing in France. The survey included 18,298 people aged 18 to 64 years and 13,093 people aged 18 to 64 years in employment, who were questioned about self-reported pain related to MSDs in the last twelve months.The prevalences were calculated for two main categories of MSDs, back MSDs and upper limb MSDs and five subcategories (low back pain excluding sciatica, sciatica pain, shoulder MSDs, elbow MSDs and carpal tunnel syndrome) separately for each sex. The targeting of priority industries for prevention was established from a complementary indicator, the prevention index. Results – The prevalence of all MSDs studied (back and upper limb) in the general population aged 18 to 64 is 58 % [56 %; 59%] among women and 51 % [49 %; 52%] among men. The prevalence of back MSDs is 47 % [46 %; 48%] among women and 40 % [39 %; 41%] among men. The prevalence of upper limb MSDs is lower: 30% [28%; 31%] among women and 27 % [25 %; 28%] among men. These prevalences are very similar to those from the occupied labour force. The prevalence of back and upper limb MSDs is 60 % [58 %; 61%] among women and 54 % [52 %; 55%] among men. The prevalence of back MSDs is 48 % [46 %; 50%] among women and 42 % [40 %; 44%] among men. The prevalence of upper limb MSDs is lower: 31% [29%; 32%] among women and 28 % [27 %; 29%] among men. Concerning back MSDs, the most frequently reported disorders are low back pain, excluding sciatica. Concerning upper limb MSDs, shoulder comes first. Industries to be targeted as a priority for prevention are manufacturing and construction for men and the human health and social work activities sector for women. Conclusion – These data confirm the weight of MSDs in France with nearly 60 % of women and more than 50 % men reporting pain related to back and upper limb MSDs. These results in the general population and in the occupied labour force, and those by industry, are consistent with information published in the scientific literature. The targeting of industries for prevention is based here on morbidity indicators. It could be relevant to use additional indicators, for example, employment or professional career impact indicators, which could allow to look at this issue from another perspective.
Introduction – Les troubles musculo-squelettiques (TMS) constituent la première cause de morbidité liée au travail aussi bien en France qu’à l’échelle européenne et mondiale. Objectif – L’objectif est d’estimer la prévalence de ces troubles à l’échelle nationale, dans la population générale, dans la population active occupée et selon le secteur d’activité, à partir des données du Baromètre de Santé publique France et de cibler les secteurs d’activité prioritaires pour des actions de prévention. Méthodes – Le Baromètre de Santé publique France est une enquête téléphonique, par sondage aléatoire, centrée sur les comportements et attitudes de santé des personnes résidant en France. L’enquête a inclus 18 298 personnes âgées de 18 à 64 ans et 13 093 personnes âgées de 18 à 64 ans exerçant une activité professionnelle, qui ont été interrogées sur la souffrance pour TMS auto-déclarée au cours des douze derniers mois. Les prévalences ont été calculées pour deux grandes catégories de TMS, les TMS du dos et les TMS du membre supérieur et cinq sous-catégories (lombalgie hors sciatique, douleurs sciatiques, TMS de l’épaule, TMS du coude et syndrome du canal carpien) séparément pour chaque sexe. Le ciblage des secteurs d’activité prioritaires pour la prévention a été établi à partir d’un indicateur complémentaire, l’indice de prévention. Résultats – La prévalence de l’ensemble des TMS étudiés (dos et membre supérieur) dans la population générale de 18 à 64 ans s’établit à 58 % [56 % ; 59 %] chez les femmes et 51 % [49 % ; 52 %] chez les hommes. La prévalence des TMS du dos est de 47 % [46 % ; 48 %] chez les femmes et de 40 % [39 % ; 41 %] chez les hommes. La prévalence des TMS du membre supérieur est plus faible : 30 % [28 % ; 31 %] chez les femmes et 27 % [25 % ; 28 %] chez les hommes. On observe des chiffres de prévalence très proches dans la population des actifs occupés de 18 à 64 ans. La prévalence des TMS du dos et du membre supérieur s’établit à 60 % [58 % ; 61 %] chez les femmes et 54 % [52 % ; 55 %] chez les hommes. La prévalence des TMS du dos est de 48 % [46 % ; 50 %] chez les femmes et de 42 % [40 % ; 44 %] chez les hommes. La prévalence des TMS du membre supérieur est plus faible : 31 % [29 % ; 32 %] chez les femmes et 28 % [27 % ; 29 %] chez les hommes. Au niveau du dos, les TMS le plus souvent déclarés sont les lombalgies hors sciatiques. Concernant les TMS du membre supérieur, les TMS de l’épaule arrivent en tête. Les secteurs d’activité à cibler prioritairement pour la prévention sont l’industrie manufacturière et la construction chez les hommes et le secteur santé humaine et action sociale chez les femmes. Discussion – Ces résultats confirment le poids des TMS en France avec près de 60 % des femmes et plus de 50 % hommes déclarant des douleurs liées aux TMS du dos ou du membre supérieur. Ces résultats en population générale et dans la population active occupée, et ceux par secteur d’activité, sont cohérents avec les données de la littérature scientifique. La priorisation des secteurs d’activité pour la prévention repose ici sur des indicateurs de morbidité. Il pourrait être pertinent d’utiliser des indicateurs complémentaires, par exemple des indicateurs d’impact sur l’emploi ou la carrière professionnelle, qui pourraient donner un autre regard sur cette problématique.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04523952 , version 1 (27-03-2024)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04523952 , version 1

Citer

Julien Brière, Natacha Fouquet. Prévalence de troubles musculo-squelettiques en France, dans la population générale et dans la population des actifs occupés selon la catégorie socioprofessionnelle et le secteur d’activité. : Résultats du Baromètre de Santé publique France 2021.. Santé publique France. 2024, pp.66. ⟨hal-04523952⟩

Collections

LARA IRSET-10
0 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More