Etude des précipitations et de leurs effets sur les liaisons hertziennes en visibilité et par satellite dans les régions tropicales

Résumé : Le développement spectaculaire des systèmes de radiocommunications : (faisceaux Hertziens en visibilité directe ou liaisons par satellite) lié aux besoins nouveaux en communication dus au couple informatique-télécommunications, a amené les administrations des PTT et autres services spécialisés à utiliser des fréquences de plus en plus élevées. Les avantages des fréquences supérieures à 10 GHz sont bien connus. Outre l'accroissement du débit d'information qu'elles permettent, leur utilisation permet aujourd'hui de minimiser les brouillages entre liaisons terrestres et liaisons par satellite. L'attribution de bandes exclusives aux liaisons par satellites et la diminution des distances de séparation entre stations dans les bandes partagées facilite l'implantation des stations terriennes qui peuvent même être situées en plein milieu urbain à proximité des centres de trafic, alors que dans les bandes partagées des 4 et 6 GHz, les conditions de propagation imposent des distances de séparation élevées entre stations terriennes et stations de faisceaux hertziens en visibilité. Ces systèmes en bande large sont cependant très sensibles aux phénomènes atmosphériques, ce qui peut constituer un handicap sérieux quand on n'en a pas fait une étude approfondie dans la région qu'on désire équiper. La planification et la mise en 9uvre de ces systèmes nécessitent une connaissance approfondie des phénomènes de propagation qui conditionnent la disponibilité des liaisons et la qualité de service. La pluie constitue la principale source de perturbation de la propagation des ondes centimétriques ou millimétriques. Pour des fréquences supérieures à 10 GHz, les gouttes de pluie se comportent comme un écran de diffuseurs qui affaiblissent l'intensité du signal par absorption et par diffusion. Lorsque la longueur d'onde devient inférieure à la dimension des gouttes, la liaison peut être complètement interrompue. L'indisponibilité due aux anomalies de propagation des ondes à travers la pluie se caractérise par la dégradation des paramètres de transmission et la limitation des performances des systèmes. Cette dégradation a un impact sur la conception et le coût de ces systèmes. Les affaiblissements dus à la pluie sont particulièrement sévères dans les régions tropicales et équatoriales qui connaissent la plus forte pluviométrie du globe, et auxquelles est consacrée la plus grande partie du présent travail (...)
Document type :
Reports
Complete list of metadatas

Cited literature [50 references]  Display  Hide  Download

https://hal-lara.archives-ouvertes.fr/hal-02191376
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Tuesday, July 23, 2019 - 2:37:04 PM
Last modification on : Wednesday, July 24, 2019 - 1:14:17 AM

File

RP_256-19.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02191376, version 1

Collections

Citation

F. Moupfouma. Etude des précipitations et de leurs effets sur les liaisons hertziennes en visibilité et par satellite dans les régions tropicales. [Rapport de recherche] Note technique CRPE n° 164, Centre de recherches en physique de l'environnement terrestre et planétaire (CRPE). 1988, 157 p. ⟨hal-02191376⟩

Share

Metrics

Record views

1

Files downloads

4