Internationalisation et décentralisation de l'enseignement : une réflexion prospective

Résumé : Lorsque Pierre Massé, alors Commissaire Général, décide en 1962 de réaliser le premier exercice de prospective du Plan, la Commission qu'il constitue, dont il donne la présidence à Pierre Guillaumat, ne compte que des personnalités extérieures. Seuls Pierre Massé et son adjoint Jean Ripert assistent aux réunions. L'idée du Commissaire Général était de mettre à la disposition des acteurs du Plan une série de réflexions largement ouvertes sur l'extérieur, émanant de personnalités ne représentant aucune structure particulière, personnalités en quelque sorte indépendantes d'esprit autant que d'organisations. Pierre Massé essayait ainsi, selon ses propres termes, d'obtenir un éclairage "sur les propriétés du futur utiles pour les décisions à prendre dans le présent (1). Toutes proportions gardées, c'est à ce type de réflexion que le Haut Comité Education-Economie du ministère de l'Education nationale, et notamment son Président Daniel Bloch, ont pensé en créant un groupe de prospective. Pour le premier essai de ce groupe, que l'on trouvera dans les pages suivantes, la procédure a consisté à retenir principalement deux sujets recommandés par un réseau de personnalités, et à demander à quelques membres de ce réseau de prendre la responsabilité des différents chapitres. Les deux sujets retenus ont été la "dimension internationale dans le système éducatif" et la "véritable signification de sa souhaitable décentralisation". Les auteurs des chapitres ont été Michel Lucius, Jean-Paul Larçon, Kléber Beauvillain, Francine Best, Hywel Jones, Ricardo Petrella et Jean-Jacques Payan (2). Comme cela s'était pratiqué pour le rapport "Réflexions pour 1985", les auteurs ont été choisis en fonction de leur particulière compétence et ouverture d'esprit ; ils se sont exprimés uniquement en leur propre nom (et en aucune façon en celui des organismes auxquels ils appartiennent). De même, ce rapport doit être considéré comme un outil de travail et de réflexion pour le Haut Comité, et non comme l'expression de ses opinions ou de ses recommandations. Il n'a d'ailleurs pas été discuté par le Haut Comité avant sa publication. J'espère que la liberté dans laquelle il a été ainsi conçu et réalisé lui confèrera une utilité particulière. Et je remercie le Haut Comité qui nous a fait confiance, ainsi que les différents auteurs du rapport qui ont pris du temps, de la peine, et peut-être quelques risques.
Document type :
Reports
Complete list of metadatas

https://hal-lara.archives-ouvertes.fr/hal-02185152
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Tuesday, July 16, 2019 - 2:46:36 PM
Last modification on : Thursday, July 18, 2019 - 1:20:18 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02185152, version 1

Collections

Citation

Bernard Delapalme, Kléber Beauvillain, Hywel Jones, Jean-Paul Larçon, Michel Lucius, et al.. Internationalisation et décentralisation de l'enseignement : une réflexion prospective. [Rapport de recherche] Centre national de l'entrepreneuriat(CNE); Ministère de l'éducation nationale. 1988, 148 p. ⟨hal-02185152⟩

Share

Metrics

Record views

5

Files downloads

5