. Paris,

?. Attirées-par-lyon-;-charvieu-chavagneux, . Vienne, L. Villefontaine, and . 'arbresle,

. Strasbourg,

. Montpellier,

. Lorient,

?. Attirée-par-avignon,

. Brest,

. ?-attirée-par-clermont-ferrand,

?. Attirée-par-grenoble,

?. Attirée-par-lille,

?. Attirée-par-maubeuge,

. Metz,

?. Attirée-par-rouen,

. Saint-Étienne,

, Remarque : Dans la liste qui précède, figurent en italique les pôles qui sont également attirés par d'autres dans le processus de construction des aires urbaines (à 40 %). Ceuxci ne sont donc pas pôles urbains en, 1999.

, À la première étape de la construction des aires, plus d'une quinzaine de pôles sont inclus dans des couronnes de pôles attirants

, Analyse critique de la pertinence de l'aire urbaine pour étudier l'étalement urbain

. Certu--décembre, , 2007.

?. Attirées-par-lyon,

?. Attirées-par-marseille,

?. Attirées-par-lille,

. Annecy,

. Montpellier,

?. Attirée-par-mulhouse,

. Nancy,

. Strasbourg,

. Valence,

. Enfin, dans les trois étapes suivantes, un nombre équivalent de pôles s'avèrent encore être sous la « dépendance » d'autres pôles plus importants : ? attirées par Paris

?. Attirées-par-rouen,

. Bordeaux,

. Haguenau,

. Lyon,

?. Attirée-par-marseille,

?. Attirée-par-mulhouse,

. Quimper,

. Strasbourg,

, outre Toulouse, en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du nord, on trouve Grisolles (82075), 31187.

, Il faut ajouter aux précédents : Villemur-sur-Tarn (31584)

, Cazères (31135), 32160.

, Par rapport à la proposition 1, il faut ajouter Villemur-sur-Tarn, Les bassins de vie dont le pôle appartient à l'aire à 25 % (de Toulouse ici

, À la proposition 2, il faut ajouter Montauban ? Gaillac (81099), Les bassins de vie qui intersectent par une commune au moins l'aire à 25 % (de Toulouse), 31239.