WHIST : enquête web sur les habitudes de recherche d'informations liées à la santé sur Internet

Résumé : Le taux d’accès à Internet n’a cessé d’augmenter au cours des 15 dernières années dans l’ensemble despays industrialisés, pour atteindre 54 % en France et 70 % aux Etats-Unis en 2007 [1]. Internet estaujourd’hui un outil d’information majeur à la fois dans la vie professionnelle et dans la vie privée.Pourtant, plusieurs études constatent la persistance de fortes disparités sociales tant dans l’accès [2,3]que dans l’utilisation de ce média [4] : les plus jeunes et les personnes ayant des niveaux de diplôme etde revenu élevés ont plus accès à Internet que les autres.Dans le domaine de la santé, un grand nombre de sites Internet professionnels ou « grand public » etde forums de discussion se sont créés au cours des dernières années. Bien que difficilementquantifiable, il semble qu’une part importante des recherches d’information faites sur Internetconcerne des questions de santé, en France comme dans la plupart des pays industrialisés. Aux Etats-Unis, 80% des internautes ont déjà recherché des informations en santé sur Internet (ce qui représente50% des Américains) [5]. De forts contrastes persistent en Europe : entre 54% et 77% des internautesont déjà fait ce type de recherches (70% en moyenne) [6]. En France, la part d‘internautes ayant déjàfait des recherches d’information concernant la santé sur Internet a été estimée à 30% par une enquêtede l’INSEE en 2005 [7] et à 50% en Ile-de-France par une précédente enquête de l’Inserm [8]. Desétudes ont été conduites pour décrire les caractéristiques des personnes qui utilisent Internet pours’informer en matière de santé. La plupart d’entre elles soulignent que l’âge, le niveau d’éducation, leniveau de revenu sont associés à cet usage ; ce sont autant de facteurs qui discriminent l’accès àInternet lui-même [9] : de nouveau, les personnes ayant un niveau de diplôme et/ou de revenus élevés,les plus jeunes mais également les femmes ont plus de chance d’utiliser Internet pour s’informer enmatière de santé. Certaines études ont également avancé une association positive avec la présence deproblèmes de santé chronique ou de longue durée [6,10] ou un plus grand intérêt porté à sa santé[10,11]. D’autres travaux, conduits auprès de populations de malades, ont permis de mieuxcomprendre le cadre de ces recherches en fonction du stade de la maladie [12,13], mais discutentencore de l’intérêt potentiel des groupes de discussion pour les malades, en terme de soutien socialnotamment [14,15]. Au total, plusieurs recherches tendent à suggérer que les informations concernantla santé diffusées sur Internet seraient essentiellement utilisées les personnes les plus favorisées entermes de situation socioéconomique, d’état de santé et/ou de recours aux soins [10,16,17]. Dans lemême temps, Internet pourrait être utilisé comme un « substitut » face à l’éventuel déficit eninformation de santé dans les régions rurales et/ou les plus défavorisées en termes d’équipement ou dedensité médicale [16,18,19]. Pourtant, même si le taux de pénétration d’Internet en général et du hautdébit en particulier ne cessent d’augmenter (y compris dans les zones rurales françaises), il persisteencore de fortes disparités géographiques en termes d’accès à Internet en France, qu’il est doncintéressant de prendre en compte. L’ensemble de ces études reste cependant souvent fragmentaire, nes’intéressant qu’à une ou deux dimensions explicatives simultanément. Enfin, aucune étude ne s’étaitjamais attachée en population générale française à décrire et définir de manière précise les différentsusages de recherche d’information en santé sur Internet, à étudier ces comportements en regard descroyances et perceptions de santé ou encore à évaluer les éventuelles modifications de comportementsinduites par cette utilisation. (...)
Type de document :
Rapport
[Rapport de recherche] Institut national de la santé et de la recherche médicale(INSERM). 2007, 20 p., tableaux, 22 références bibliographiques
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [14 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-lara.archives-ouvertes.fr/hal-01571748
Contributeur : Colette Orange <>
Soumis le : jeudi 3 août 2017 - 14:37:57
Dernière modification le : jeudi 22 novembre 2018 - 14:09:16

Identifiants

  • HAL Id : hal-01571748, version 1

Collections

Citation

Emilie Renahy, Isabelle Parizot, Sophie Lesieur, Pierre Chauvin. WHIST : enquête web sur les habitudes de recherche d'informations liées à la santé sur Internet. [Rapport de recherche] Institut national de la santé et de la recherche médicale(INSERM). 2007, 20 p., tableaux, 22 références bibliographiques. 〈hal-01571748〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

575

Téléchargements de fichiers

301