Ostéoporose : stratégies de prévention et de traitement

Résumé : L'ostéoporose est une affection caractérisée par une fragilité osseuse. Elleconstitue un problème de santé publique important lié aux fractures quiviennent la compliquer. La fracture de l'extrémité supérieure du fémur, quientraîne souvent une entrée en dépendance, et la fracture vertébralealtèrent sensiblement la qualité de vie.Sur la base des données épidémiologiques disponibles, il apparaît quel'ostéoporose touche environ 30 à 40 % des femmes ménopausées (soit aumoins 3 millions de Françaises en 1995) et qu'après 75 ans, plus de lamoitié de la population féminine en est atteinte. Même si elle reste unepathologie à dominante féminine, elle touche également les hommesau-delà de 75 ans. Cependant, les données cliniques et épidémiologiquesfont encore défaut sur ce point.Indépendamment de l'allongement de l'espérance de vie, on observe uneaugmentation régulière de l'incidence de l'ostéoporose, dans les paysindustrialisés. A partir des projections démographiques, on peut estimerque le nombre de personnes victimes d'une fracture de l'extrémitésupérieure du fémur passera, en France, d'environ 50 000 par anactuellement (pour 9,6 millions de femmes de plus de 50 ans) à plus de100 000 en 2050 (pour 16,6 millions de femmes de plus de 50 ans).Cette évolution devrait toucher l'ensemble des pays et des régionsdéveloppés. L'épidémiologie des fractures ostéoporotiques montre, eneffet, qu'il existe, pour l'Europe, un double gradient des fractures,nord-sud et est-ouest: elles sont plus fréquentes en Europe du nord quedans les pays méditerranéens et, pour une région donnée, plus nombreusesdans les zones continentales que dans les zones océaniques. De ce pointde vue, la France se retrouve dans une position moyenne par rapport auxextrêmes que constituent les pays scandinaves d'un côté, et des payscomme le Portugal et la Grèce de l'autre. L'ostéoporose, pathologieétroitement liée au cycle de vie du squeletteEn tant que pathologie dégénérative du tissu osseux, l'ostéoporose apartie liée avec le cycle de vie du squelette Loin d'être figé, le squelette esten effet une structure en perpétuelle évolution, marquée par un processusdynamique de renouvellement permanent des tissus qui le constituent. Ceprocessus est couramment désigné sous le terme de remodelage osseux.La résultante entre les quantités d'os formé et d'os résorbé constitue labalance osseuse, qui détermine, à son tour, les trois périodes du cycle devie de l os.La période d'acquisition du capital osseux est caractérisée par uneaugmentation rapide de la masse osseuse. Elle correspond, chez la femmecomme chez l'homme, à la période s'étendant de la naissance au seuil de lamaturité (O à 30 ans environ). Il faut noter que la période de croissancepré-pubertaire est, en moyenne, de deux ans plus longue chez le garçonque chez la fille, de sorte que, à l'âge adulte, le pic de masse osseuse estplus élevé chez l'homme que chez la femme.La période de stabilisation du capital osseux correspond à la période de lamaturité, jusqu'à la survenue de la ménopause chez la femme.La période suivant la ménopause chez la femme, et après 70 ans environchez l'homme, est marquée par une perte osseuse significative tant auniveau de l'os cortical (diaphyse des os longs et enveloppe osseuse de tousles os) qu'au niveau de l'os trabéculaire (métaphyse des os longs et corpsvertébraux) Cette perte osseuse conduit à la diminution de la densitéosseuse, à l'augmentation de la porosité de l'os cortical ainsi qu'à ladisparition des travées osseuses horizontales, aboutissant à ladéstabilisation des travées osseuses verticales, à l'amincissement de cestravées et à la perforation osseuse. L'ostéoporose qui en résultes'accompagne non seulement d'une diminution de la masse osseuse maisaussi de modifications de la micro-architecture osseuse, pouvant conduireà la fracture.En résumé, l'ostéoporose est une pathologie étroitement liée au cycle devie de l'os. Pour reprendre la définition agréée par l'OMS en 1992, “L'ostéoporose est une maladie caractérisée par une faible masse osseuse etla détérioration micro-architecturale du tissu osseux, une fragilité osseuseet, par suite, une augmentation du risque de fracture. ”...
Type de document :
Rapport
[Rapport de recherche] Institut national de la santé et de la recherche médicale(INSERM). 1996, 230 p., figures et graphiques
Liste complète des métadonnées

https://hal-lara.archives-ouvertes.fr/hal-01570635
Contributeur : Colette Orange <>
Soumis le : lundi 31 juillet 2017 - 14:22:17
Dernière modification le : mercredi 21 mars 2018 - 18:57:24

Fichier

INSERM_1996_osteoporose.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01570635, version 1

Collections

Citation

Christian Alexandre, Claude Baudoin, Gérard Bréart, Thierry Constants, Catherine Cormier, et al.. Ostéoporose : stratégies de prévention et de traitement. [Rapport de recherche] Institut national de la santé et de la recherche médicale(INSERM). 1996, 230 p., figures et graphiques. 〈hal-01570635〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

169

Téléchargements de fichiers

395