Risque routier : retenue au choc de mobilier embarqué en zone arrière de fourgons ou de fourgonnettes. Exigences et méthode d'essai - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Rapport (Rapport De Recherche) Année : 2010

Risque routier : retenue au choc de mobilier embarqué en zone arrière de fourgons ou de fourgonnettes. Exigences et méthode d'essai

(1)
1

Résumé

Each day, several million light utility vehicles: vans, light vans or delivery vans, are used on the roads by companies to transport the materials and goods required for their activity. During a frontal road collision, an unlashed load in the rear of the van is projected violently towards the occupant compartment and thus becomes a projectile likely to injure or even kill the occupants of the vehicle. The installation of a partitioning system physically separating the loading space from the occupants is a partial protective measure to deal with this risk. Reproduction in the laboratory ofstandardised frontal shocks has shown that the partitioning system cannot whatever the case restrain the entire payload of the vehicle. Equipping a delivery van with a partitioning system is therefore necessary but not enough. It therefore remains essential to restrain the materials andgoods transported in the loading space, in particular by placing them in safe fitted furniture. The aim of the present protocol is to define a test method and the requirements regarding load restraining for furniture fitted in the loading space of delivery vans.
Chaque jour, plusieurs millions de véhicules utilitaires légers : fourgons, fourgonnettes ou autres camionnettes, sont utilisés sur la route par les entreprises pour transporter le matériel et les marchandises nécessaires à leur activité. Lors d’un accident routier frontal, un chargement non retenu à l’arrière du véhicule est violemment projeté vers les places assises et devient ainsiun projectile susceptible de blesser, voire de tuer les occupants du véhicule.L’installation d’une cloison séparant physiquement la zone du chargement de la zone des occupants est une mesure de protection partielle face à ce risque. La reproduction de chocs frontaux standardisés en laboratoire a montré que les cloisons ne peuvent en aucun cas retenir la totalité de la charge utile du véhicule. Equiper son véhicule utilitaire léger d’une cloison estdonc nécessaire, mais ce n’est pas suffisant. Il reste donc impératif de retenir les matériels et les marchandises transportés à l’arrière du véhicule, notamment en les rangeant dans dumobilier sûr. Le présent protocole définit une méthode d’essai et des exigences de retenue de charges pour les éléments de rangement embarqués à l’arrière de fourgons ou fourgonnettes. L’essai consiste à imposer une décélération à un chariot sur lequel le mobilier à tester est installé. Leprotocole précise notamment la nature et la quantité du lest à installer dans chaque casier de rangement avant le choc
Fichier principal
Vignette du fichier
INRS-NS_286.pdf (973.91 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-01427309 , version 1 (05-01-2017)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01427309 , version 1

Citer

Gérard Fleury. Risque routier : retenue au choc de mobilier embarqué en zone arrière de fourgons ou de fourgonnettes. Exigences et méthode d'essai. [Rapport de recherche] NS 286, Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS). 2010, 21 p., illustrations. ⟨hal-01427309⟩

Collections

INRS LARA
89 Consultations
39 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More