Acceptabilité sociale et planification territoriale, éléments de réflexion à partir de l'éolien et du stockage du CO2 - Programme Interdisciplinaire Energie du CNRS Access content directly
Book Sections Year : 2010

Acceptabilité sociale et planification territoriale, éléments de réflexion à partir de l'éolien et du stockage du CO2

Abstract

In less than thirty years, the anthropogenic climate change has become a major challenge. In 2002, the European Union countries have ratified the Kyoto Protocol and set the goal of reducing their emissions of greenhouse gases 8% below the 1990 levels by 2012. Member States heavily rely on renewable energy and CO2 capture and storage in order to reduce their emissions. The social acceptability of these new technologies is often difficult because of the territorial and landscape recomposition they induce. This paper explores the case of wind power deployment in France in order to draw lessons as regards to the territorial planning and the deployment of new technologies such as CCS.
En moins de trente ans, le changement climatique d'origine anthropique est devenu un enjeu scientifique et géopolitique majeur. En 2002, les pays de l'Union Européenne ratifient le protocole de Kyoto et se fixent l'objectif de ramener, en 2012, leurs émissions de gaz à effet de serre 8 % en dessous des niveaux de 1990. Les Etats s'appuient très largement sur les énergies renouvelables et de façon encore expérimentale sur le stockage du CO2 pour réduire leurs émissions. L'acceptabilité sociale de ces nouvelles technologies est souvent délicate en raison des recompositions territoriales et paysagères qu'elles provoquent. Pour éclairer la question de l'acceptabilité, cet article s'appuie sur la distinction entre la technologie générique et territorialisée (Nadaï, à paraître). Parler de technologie générique consiste à concevoir son potentiel, c'est-à-dire ses capacités de développement, comme un attribut intrinsèque et son déploiement comme un processus s'élaborant à distance du social. Cette vision tend à confondre le territoire avec l'espace quasi-isotropique de leur gisement (vent, caractéristiques géologiques) et à mettre les enjeux d'acceptabilité sociale et de régulation territoriale du côté des contraintes. En abordant le cas de l'éolien et du stockage du CO2, cet article analyse l'écart entre une technologie générique et une technologie territorialisée. Cette alternative peut éclairer les enjeux contemporains en montrant que le potentiel d'une technologie n'est pas un donné mais qu'il reste à construire en fonction de processus d'exploration du social déterminant pour son acceptabilité.

Domains

Sociology
Fichier principal
Vignette du fichier
Nadai_LabussiA_re_Planification_et_acceptabilitA_sociale_le_cas_de_l_A_olien_en_France_v2.pdf (923.51 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-00562042 , version 1 (02-02-2011)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00562042 , version 1

Cite

Alain Nadaï, Olivier Labussiere. Acceptabilité sociale et planification territoriale, éléments de réflexion à partir de l'éolien et du stockage du CO2. Captage et stockage du CO2 Enjeux techniques et sociaux en France, quae, pp.45-60, 2010. ⟨hal-00562042⟩
1766 View
1297 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More