Service interruption on Monday 11 July from 12:30 to 13:00: all the sites of the CCSD (HAL, EpiSciences, SciencesConf, AureHAL) will be inaccessible (network hardware connection).
Skip to Main content Skip to Navigation

 

Latest issue:

CNRS Éditions, Paris
ISBN: 978-2-271-13921-4
Format: 22 x 28 cm, 298 pages
Publication date: 17/03/2022


Editor-in-chief:

Martial Monteil
University Professor
CReAAH - Nantes Université
gallia[at]cnrs.fr


Editor:

Valentin Verardo
MSH Mondes - Pôle éditorial
valentin.verardo[at]cnrs.fr
+33 (0)1 46 69 26 13


Management of the HAL collection:

Nicolas Coquet
MSH Mondes - Pôle éditorial
nicolas.coquet[at]cnrs.fr
+33 (0)1 46 69 24 23

 

Search a publication *

* Les « Informations archéologiques » (publiées entre 1943 et 1986) ne sont pas référencées dans cette collection, mais sont néanmoins accessibles sur le portail Persée.

 

   Created in 1942 by the National Center for Scientific Research (CNRS), Gallia is one of the France’s leading journal for ancient archeology, publishing in both French and English. It publishes thematic issues and review articles that deal with the most significant discoveries and research in France, as well as in neighboring countries, so long as they remain relevant to the overall notion of Gaul.

   The chronological purview of the journal spans from the Protohistoric period, beginning in the First Iron Age, covering Antiquity and Late Antiquity, to the end of the Merovingian dynasty. Its geographical scope is that of the ancient “Gallic” expanse, which corresponds to the Roman provinces of the Three Gauls, Gallia Narbonensis and Germania, as well as the immediately adjacent territories which have a direct impact on their history.

   The journal is supported by the Institute for Humanities and Social Sciences (CNRS) and the le Ministry of Culture (General Directorate of Cultural Heritage, sub-directorate of Archaeology).

   The editorial staff is located in the MSH Mondes (UAR 3225) in Nanterre.

 

 

 

Latest open access articles

Contribution à l’histoire de la boulangerie romaine : étude de « pains/galettes » découverts en Gaule

(18/03/2022)  

Parmi les mobiliers archéologiques figurent régulièrement des fragments de matière organique carbonisée (MOC), fréquemment assimilables à des produits végétaux transformés. Les plus grands d’entre eux laissent encore deviner leur forme d’origine, et ils peuvent être identifiés comme des artéfacts. Dans les cas où l’analyse les désigne comme des mets élaborés, le potentiel informatif de ces éléments paniformes (EPF) – potentiellement des pâtes, pains, pains plats, galettes, gâteaux, biscuits, etc. – est considérable, même si leurs composantes ne sont plus visibles macroscopiquement. Ils sont en effet le reflet direct de pratiques alimentaires en contexte domestique, ou ils participent de rites en contexte cultuel. Encore sous-exploités dans la démarche archéologique, ces EPF représentent en réalité des produits complexes, témoignant de savoir-faire culinaires dans un environnement culturel précis. Plusieurs démarches analytiques permettent d’identifier la composition de ces préparati...


Les fours « à pain » dans les Gaules et les Germanies (ve s. av. J.-C.-ve s. apr. J.-C.), un regard technique

(18/03/2022)  

Un plomb inscrit de Saint-Couat-d’Aude (Aude) : des pérégrins sur le territoire de Narbonne

(04/03/2022)